FAQs

FAQ

Suite à une mauvaise manipulation, comme par exemple un claquage de porte, la serrure peut se retrouver complètement bloquée.

S’il est possible de la débloquer soi-même, il peut arriver que certaines pièces aient été trop abîmées, ce qui nécessitera l’intervention d’un serrurier professionnel.

Le serrurier pourra immédiatement remplacer les pièces défectueuses après avoir démonté la poignée et la serrure au moyen de ses outils (tournevis et outil pointu).

Une serrure ancienne sera plus difficile à débloquer, d’où le choix judicieux de demander l’intervention d’un serrurier, qui le fera rapidement

Dès le moment où vous vous rendez compte que vous avez perdu votre clé, et si les recherches sont infructueuses, n’attendez pas pour agir.

Tout d’abord, il faut le signaler auprès d’un commissariat dans les 24 heures, surtout si vous avez perdu non seulement vos clés mais d’autres éléments comme des pièces d’identité.

Ensuite, contactez immédiatement votre assurance.

Celle-ci vous enverra un serrurier rapidement, et paiera les frais des travaux (hors franchise).

Pour cela, assurez-vous que vous avez bien conclu une police d’assurance couvrant la perte ou le vol des clés.

Pour faire un double de clé minute (une clé classique), on peut s’adresser à un serrurier ou à un commerce qui propose ce service.

En revanche, certaines clés nécessitent que l’on s’adresse à une entreprise spécialisée, comme la clé pour voiture (serrurier automobile) et les clés sécurisées (fabricant de la serrure).

  • Clé minute : entre 5 € et 30 € selon le degré de complexité
  • Double qui doit être fait à partir d’une serrure ou double certifié : entre 50 € et 250 €
  • Double pour une clé de voiture : entre 30 € et 200 €

Le prix pour changer une serrure peut sensiblement varier d’un modèle à un autre. Dans un cas de réparation de serrure, il convient de se renseigner auprès du propriétaire ou de l’assurance avant de faire les travaux. Voici un ordre d’idée des prix couramment pratiqués pour le changement d’une serrure :

  • Serrure en applique : à partir de 10 € jusqu’à 600 €
  • Serrure carénée : à partir de 200 € jusqu’à 500 €
  • Serrure à poignée : à partir de 10 € jusqu’à 100 €
  • Serrure à encastrer : à partir de 2 € jusqu’à 100 €

Le prix d’une installation de porte blindée varie selon le mode de protection choisi.

  • Renforcement par encadrement métallique (sans pose de bloc porte blindé) : entre 450 € et 650 €
  • Installation de bloc porte blindé : entre 1’500 € et 4’500 €, pour des modèles “standards”.

A noter que pour une installation sur mesure, le coût du bloc porte blindé sera sensiblement supérieur.

Enfin, le prix ne comprend pas la pose de serrure sécurisée obligatoire, qui est d’environ 550 €.

En fonction des caractéristiques du coffre-fort, de la marque et du niveau de sécurité, le prix à l’achat peut beaucoup varier. La qualité est une priorité, et donc la certification.

Il est donc très important de comparer les caractéristiques et demander des précisions au vendeur ou au fabricant.

Ce n’est pas après l’achat que la résistance du coffre-fort peut être testée, il faut donc se préoccuper de la qualité avant de concrétiser l’achat.

Voici une idée des tarifs pour les différents modèles existants :

  • Modèle encastrable : de 60 € à 800 €
  • Modèle à poser : entre 50 € et 1’500 €
  • Malette de sécurité : à partir de 60 €
  • Armoire à clé : entre 60 € et 400 €
  • Armoire forte : de 500 € à 1’500 €

Le fonctionnement d’une serrure repose sur plusieurs éléments distincts qui sont la clé, le cylindre, le pêne et la gâche.

La clé est elle-même constituée d’un anneau, d’une tige et d’un panneton.

On la place dans un cylindre, lequel dispose d’un élément fixe (le stator) et une partie mobile (le rotor).

Par un mouvement de rotation, la clé actionne un pêne, et ce dernier ensuite active la gâche afin d’ouvrir et de fermer la porte.

La gâche de serrure est une pièce fixée au chambranle de la porte, elle permet de visser la fermeture lors de l’activation du pêne.

Pour remplacer une serrure, il est possible de le faire soi-même. Toutefois, certaines d’entre elles ne peuvent être changées que par un professionnel, selon le niveau de sécurité de la serrure ou les outils à utiliser.

Le changement d’une serrure simple nécessite de dévisser les vis de la poignée, d’insérer la clé et de la tourner dans les deux sens en tirant doucement le cylindre vers soi, pour ensuite le décrocher.

Enfin, il suffit d’installer le nouveau cylindre. Un professionnel pourra vous changer la serrure sans endommager la porte, ce qui est essentiel en cas de perte ou vol de clé.

  • La serrure en applique, munie d’un coffre en métal qui se fixe à l’extérieur de la porte. Le boîtier est installé directement sur le montant, tandis qu’un cache se fixe sur la traverse centrale, à l’extérieur ;
  • La serrure carénée, disposée en applique avec un renforcement par un capot (ou poutre verticale), enfermant le module de tringlerie ;
  • La serrure à poignée, logée dans un emplacement appelé fouillot ; cette serrure actionne le mouvement d’ouverture par une pression de haut en bas ;
  • La serrure à encastrer (à mortaiser / à larder), qui est encastrée dans une fente sur la porte, après qu’une entaille ait été faite dans celle-ci.
  • Depuis 1984, il existe une norme de sécurité concernant les serrures appelée A2P. Ce terme signifie “Assurance Prévention Protection”.

    Cette certification existe dans le but d’attribuer une norme de qualité aux serrures pour la protection contre les intrusions et les incendies.

    Pour bénéficier de cette norme, la résistance du matériel est testée par un organisme : le Centre national de prévention et de protection qui attribue ou non la certification A2P.

    Les produits sont ensuite classés en différentes catégories selon la durée de résistance aux infractions. A noter que certaines assurances ne remboursent pas les frais de changement de serrure non certifiée A2P, en cas d’infraction.

  • Il s’agit d’une clé qui peut ouvrir plusieurs serrures, par différents types de cylindres. Une clé passe-partout est créée avec plusieurs crans relativement complexes.

    Ainsi, le détenteur n’a pas besoin de transporter plusieurs clés à son trousseau (notamment le concierge ou le personnel d’intendance).

    Les clés passe-partout sont surtout utilisées dans les contextes hôteliers, les établissements scolaires, les immeubles de bureaux et d’habitations.

    Certaines clés sont capables d’ouvrir plusieurs milliers de serrures distinctes.

  • Autant dans le milieu professionnel que privé, différents biens de valeur et documents doivent être protégés.

    Il peut s’agir d’argent, de bijoux, de documents anciens ou à valeur contractuelle importante, comme des brevets.

    Mais il peut aussi s’agir de documents informatisés sauvegardés sur CD-roms, clés USB, des documents comptables ou même sentimentaux.

    Certains coffre-forts peuvent contenir des objets rares, s’ils ne sont pas trop volumineux.

    Le coffre-fort trouve son utilité au quotidien pour protéger les effets du vol ou d’une mauvaise utilisation.

    Avec un mode d’ouverture sécurisé et un support en dur, il découragera les personnes mal intentionnées.

  • Grâce à l’encadrement métallique et à la conception de la porte elle-même, la porte blindée est un élément particulièrement résistant pour repousser les cambrioleurs.

    L’encadrement métallique (ou dormant) correspond au contour de la porte, qui est elle-même scellée dans la maçonnerie. Il existe plusieurs sortes de blindages :

    • Avec un encadrement métallique, mais sans que la porte ne soit blindée
    • Avec vissage de tôles en acier
    • Avec un bloc porte blindé
  • Les portes blindées de dimension standard et constituées d’un bloc font l’objet de niveaux de certification selon la norme A2P BP. On dénombre quatre niveaux de résistance des blocs porte :

    • Porte vitrée
    • BP1
    • BP2
    • BP3

    Ces niveaux de sécurité certifiées garantissent un temps de résistance plus ou moins long, jusqu’à une “inviolabilité” totale.

  • Outre la sécurité qu’elles procurent, aujourd’hui les portes blindées adoptent d’autres fonctions. Les fabricants se sont en effet employés à créer des modèles plus légers, au design agréable.

    Ainsi, le choix des matériaux évolue également, avec un bloc porte en métal ou en acier, tandis que l’extérieur est souvent conçu en bois.

    La deuxième fonction essentielle de la porte blindée est le coupe-feu. En cas d’incendie, les flammes et la fumée sont retenus au moins durant 10 minutes.

    Enfin, c’est un excellent isolant thermique, et acoustique, améliorant ainsi le confort et le rendement énergétique de la maison.

  • Plusieurs enseignes et entreprises proposent des portes blindées certifiées. Il est important de choisir un modèle qui bénéficie de la norme professionnelle, ce que certains magasins de bricolage ne font pas.

    Un bloc-porte blindé doit être dûment certifié, et pas uniquement la serrure. En s’adressant auprès d’un installateur spécialisé, le prix sera plus important mais la qualité sera au rendez-vous.

    De plus, le fabricant ou l’installateur sera en mesure de conseiller sur le bon bloc-porte blindé à installer, et produira un devis des travaux et de la pose.

  • Une porte d’entrée peut être sécurisée de deux façons spécifiques :

    • Par le blindage d’une porte existante
    • Par la pose d’un bloc-porte blindé, et donc le remplacement de la porte existante

    Ces installations conviennent à toutes les entrées et accès de la maison, qu’il s’agisse de la porte principale, ou de la cave.

    On procèdera au blindage de la porte existante dans le cas où il n’est pas permis de modifier l’apparence extérieure (pour cela il convient de se renseigner auprès du propriétaire).

  • Le véritable expert qui peut vous conseiller pour l’achat d’un coffre-fort est le fabricant lui-même. Il pourra prodiguer des conseils d’un haut niveau professionnel avec un suivi après-vente efficace.

    De nombreux distributeurs agréés existent : ils représentent une marque spécifique et en ont une bonne connaissance.

    Certes le conseil ne sera pas de la même qualité et on découvrira un choix plus vaste avec différents modèles dans le bas de gamme.

    Sur internet, il est également possible d’acheter un coffre-fort, sur des sites spécialisés ou dédiés au bricolage en général.

    Un conseil demeure pour tous les canaux de vente : se renseigner sur la norme de sécurité et les caractéristiques. Le mieux étant de se faire recommander un modèle par un utilisateur existant.

  • La protection des biens, documents et autres supports de valeur nécessite l’acquisition d’un coffre-fort adapté spécifiquement.

    On devra se préoccuper donc de plusieurs éléments :

    • La nature des biens à protéger
    • Le lieu de son installation

    Ainsi, on aura le choix entre différents modèles qui sauront plus ou moins correspondre au contexte :

    • Un modèle encastrable, emmuré
    • Un modèle scellé au sol
    • Un modèle spécifique ou personnalisé
    • Une armoire forte permettant de stocker plus de volume
    • Une armoire ignifugée, qui protège contre un incendie
    • Une mallette sécurisée pour transporter et se déplacer
  • Par mesure de précaution, il est recommandé de se munir d’une clé de secours pour palier à toute perte ou vol.

    Pour cela, il faut demander l’autorisation au propriétaire des lieux pour faire un double de la clé en question (surtout dans un locatif avec un système de porte d’immeuble sécurisé).

    En effet, certaines clés nécessitent une autorisation selon le niveau de sécurité lié à leur conception. Lorsque toutes les clés sont perdues et qu’aucun double n’existe, il faudra rapidement contacter son assureur, après avoir fait une déposition à la police.

    L’assurance enverra un serrurier pour changer le cylindre et procurer ainsi un nouveau jeu de clés.

  • Trois sortes de coffre-fort existent :

    • Le coffre-fort encastré : il n’est généralement pas volumineux, pouvant contenir entre 4 litres et 60 litres. Généralement, il est encastré dans un sol ou emmuré. De ce fait, il ne pourra pas être de taille plus grande car il nécessite la présence d’un mur très solide, comme un mur porteur, fait de matériau stable comme le béton, la pierre ou le parpaing. L’épaisseur du mur doit être d’au minimum 10 à 15 cm plus profonde que la profondeur du coffre lui-même.
    • Le coffre-fort posé : pour un tel modèle, il sera vivement recommandé de procéder au scellage sur une embase faite de béton armé.
    • Le coffre-fort transportable : dans ce cas précis, on aura affaire à une mallette de transport très sécurisée.
  • Il existe principalement quatre procédés d’ouverture de coffre-fort :

    • Ouverture à clé : il peut s’agir d’une ou de deux clés à manipuler simultanément pour ouvrir la porte. Ces modèles sont encore très courants sur le marché.
    • Ouverture à combinaison mécanique : Grâce à un cadran circulaire, plusieurs disques sont actionnés mécaniquement selon l’insertion d’un code qui sera communiqué par le constructeur. La rotation de disques est associée aux chiffres de la combinaison et lorsque celle-ci est correctement effectuée, le système libérera l’ouverture de porte.
    • Ouverture à combinaison électronique : la saisie d’un code entre 3 à 8 chiffres permet d’ouvrir le coffre-fort. Certains systèmes sont conçus pour permettre plusieurs combinaisons de code, gérés par un seul administrateur.
    • Ouverture biométrique : grâce à la mémorisation de l’empreinte digitale, la technologie intégrée permet d’ouvrir le coffre par reconnaissance de l’empreinte agréée à ouvrir le coffre.
  • On trouve de nombreux modèles de clés, qui correspondent à un type de porte ou de serrure spécifique (ancienne, moderne, sécurisée, utilisation spécifique).

    La clé est elle-même composée de trois éléments distincts : un anneau, une tige et un panneton, dont les caractéristiques peuvent varier.

    En effet, la tige peut être pleine ou forée, et le panneton peut être muni de crans taillés en rouets ou en râteaux, d’un seul ou des deux côtés de la tige.

    Parmi les différents types de clés existants on connaît :

    • La serrure à clé
    • La serrure à code
    • La serrure à carte
    • La serrure électrique
    • La serrure biométrique
    • La serrure anti panique